,

Les techniques d’épilation de la lèvre supérieure

Article présenté dans le magazine Châtelaine et auquel MédIME a participé.

La cire dépilatoire

Épilation - La cire dépilatoireAvantages : C’est le mode d’épilation temporaire (avec la pince à épiler) qui offre la repousse la plus tardive.

Inconvénients : Il faut attendre que la repousse atteigne 0,5 cm et répéter le traitement toutes les 2 à 3 semaines. La cire affaiblit les poils drus, mais elle agrippe aussi, sur son passage, le duvet, qui risque de foncer à la repousse.

Fonctionnement : Sur une peau désinfectée enduite de talc, on applique la cire dans le sens du poil. On lisse une bandelette de tissu, que l’on tire dans le sens opposé, d’un mouvement sec. Les moins expérimentées apprécieront les bandelettes préenduites de cire froide. En institut, on privilégie la cire chaude, plus épaisse et maniable, qui se refroidit au contact de la peau. Sans bandelette, la traction sur la peau est moindre, ce qui occasionne aussi moins de rougeurs!

Contre-indications : Les personnes affectées par l’eczéma ou l’acné doivent éviter la cire.

Coût : De 10 $ à 15 $, en institut.

 

Le laser

Épilation - Le LaserAvantages : C’est un traitement rapide et définitif. En moins de 5 minutes, on traite toute la surface avec peu de douleur.

Inconvénients : Le laser diode est sans effet sur les poils pâles. « Toutefois, le laser Nd-Yag peut traiter les peaux foncées et même bronzées, sans risque de brûlures », mentionne Jacky Homsy, technicienne en épilation à l’Institut de médecine esthétique MédIME. Dans tous les cas, on doit d’abord raser la zone à épiler; si on abandonne le traitement avant son terme, on risque d’aggraver son problème.

Fonctionnement : On envoie sur la peau une impulsion lumineuse, qui voyage à travers le poil jusqu’au follicule pour détruire le bulbe.

Contre-indications : Ce n’est pas une option à considérer si on consomme des médicaments photosensibilisants. On s’interdit ensuite l’exposition solaire sans protection pendant 1 mois pour éviter l’apparition de taches pigmentaires.

Coût : De 6 à 8 traitements à environ 50 $ à 60 $ la séance.

 

L’électrolyse

Épilation - L’électrolyseAvantages : L’électrolyse demeure la seule méthode d’épilation définitive pour les poils blancs, blonds et roux. «C’est un excellent choix si on peut compter les poils à éliminer», suggère Karine Martel, technicienne en épilation à l’Institut d’épilation au laser et d’esthétique de Québec.

Inconvénients : Armez-vous de patience, car on doit procéder poil par poil. Comme cette zone est sensible, on opte pour des séances de 15 minutes, tout au plus. Ne pensez pas reporter vos visites en institut. Il faut faire le traitement régulièrement, alors que les poils sont dans leur phase de croissance : toutes les semaines au début, puis aux 2 à 4 semaines par la suite.

Fonctionnement : On fait pénétrer un mince filament dans le follicule pileux, suivi d’une brève décharge électrique, qui brûle la racine et affaiblit le poil.

Contre-indications : Diabétiques et hémophiles, s’abstenir. Si on a la peau sensible, une petite croûte peut se former après le traitement. Pour favoriser une cicatrisation parfaite, on évite de la toucher.

Coût : 1 $ la minute. Il faut prévoir investir de 200 $ à 300 $.

 

La crème dépilatoire

Épilation - La crème dépilatoireAvantages : Facile, rapide d’utilisation et sans douleur. On opte pour une formulation douce, conçue pour le visage.

Inconvénients : La repousse fait son apparition dans les jours qui suivent l’épilation.

Fonctionnement : Ce produit contient de l’acide thioglycolique, qui fait fondre le poil à la surface de la peau. On l’applique au-dessus de la lèvre, sans faire pénétrer, et on laisse agir moins de 10 minutes. On retire la crème avec un papier mouchoir et on rince la peau à l’eau fraîche.

Contre-indications : Avant de l’appliquer sur le visage, on fait un test sur une zone non visible du corps. À ne pas utiliser sur une peau irritée ou sensible.

Coût : De 8 $ à 30 $.

 

La crème décolorante

Épilation - La crème décoloranteAvantages : Elle atténue l’apparence des poils sans douleur. « C’est une option peu coûteuse et intéressante pour les adolescentes, qui font face à de multiples changements hormonaux et qui doivent patienter pour passer à une épilation définitive », signale Karine Martel.

Inconvénients : Si le duvet est très foncé, le poil tourne souvent au jaune plutôt qu’au blond.

Fonctionnement : La crème contient du peroxyde d’hydrogène, qui réagit au mélange du bicarbonate d’ammonium pour pâlir les poils.

Contre-indications : On évite son utilisation au sortir du bain ou de la douche. Un test cutané préalable est requis.

Coût : De 6 $ à 15 $.
[dt_sc_hr]
Source : Châtelaine – Adresse de l’article : http://fr.chatelaine.com/article/21063-epilation-de-la-levre-superieure

Merci à Jacky Homsy, de l’Institut de médecine esthétique MédIME et à Karine Martel, de l’Institut d’épilation au laser et d’esthétique de Québec, toutes deux esthéticiennes et techniciennes en laser et électrolyse.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *